Rachat de crédit: 10 arnaques à éviter pour ne pas vous faire avoir!

Si les bien-faits d’un rachat de crédits sont réels, certaines pratiques sont interdites et méritent d’être dénoncées.

Le rachat de crédit est une opération financière bien encadrée par la Banque de France et son organisme qui est l’A.C.P.R (Autorité de Contrôle Prudentiel et de Résolution).

Avant de vous engager dans un rachat de crédit, assurez-vous de lire ce document jusqu’à la fin pour vous protéger votre foyer et vous de ces arnaques.

Si vous rencontrez un organisme qui évoque l’une des conditions si dessous changez tout simplement votre fusil d’épaule.

Soyez plus malin, effectuez votre simulation en ligne pour être mis en relation avec plusieurs courtiers pour faire marcher la concurrence et gagner du temps en recevant jusqu’à 5 offres en effectuant une seule demande.

On vous demande de l’argent pour étudier votre dossier

C’est absolument illégale, signalez à l’ACPR l’organisme qui ferait cela!

« Aucun versement de quelque nature que ce soit, ne peut être exigé d’un particulier, avant l’obtention d’un ou de plusieurs prêts d’argent ».

On vous demande de changer de banque

Vous n’avez pas besoin de changer de banque, c’est la nouvelle banque qui va rembourser celles qui vous ont accordé vos crédits précédents et il n’y a que le nouveau crédit qui est « déplacé » dans une nouvelle banque.

On vous demander de regrouper tous vos crédits

Un regroupement de crédit est une offre à la carte, si vous avez plusieurs crédits et qu’il ne vous reste qu’un faible montant pour certains, excluez-les du regroupement pour éviter de payer des intérêts sur un crédit bientôt finit d’être remboursé.

On vous demande de ne faire qu’une seule demande

La concurrence est rude dans le monde du rachat de crédit et certains courtier cherchent à l’écarter en vous demandant de n’effectuer aucune demande parallèle ce qui n’est pas dans votre intérêt.

Plus vous recevez d’offre et plus vous recevez d’opportunité de faire la meilleur affaire et c’est pour cette bonne raison qu’à vu naître notre service de mise en relation à l’aide de notre simulateur en ligne.

Effectuez une simulation et laisser les courtiers venir à vous plutôt que de leur courir après.

 

On vous dit qu’une fois signé il est impossible de se rétracter

Vous disposez d’un délai de rétractation de 14 jours, d’ailleurs il vous est impossible d’accélérer cette procédure en y renonçant.

Si vous changez d’avis durant cette période l’organisme que vous avez contacté est tenu de vous fournir un formulaire de rétractation et cela sans même que vous ayez à vous justifier.

On vous dit que vous ne pouvez pas inclure d’autres dettes que des crédit

C’est entièrement faux, vous pouvez demander un financement supplémentaire pour ce que vous voulez, que ce soit pour rénover votre maison, réparer ou acheter une voiture ou payer des arriérés.

Profitez d’un rachat de crédit pour obtenir un financement supplémentaire.

On vous dit que vous ne pouvez pas faire plusieurs rachat de crédit

Vous pouvez regrouper vos crédits autant de fois que vous le désirez pour ré-adapter vos remboursement en fonction de votre situation financière. Comme par exemple pour réduire la durée des remboursements.

La seule limite c’est d’espacer chaque regroupement d’une année minimum et ne pas avoir rencontrer d’incident de paiement.

On vous dit que vous ne pouvez pas procéder à un remboursement anticipé

Si vous recevez une grosse somme d’argent via la vente d’un bien, un héritage ou même en gagnant au loto (oui ça arrive…) vous avez le droit de solder votre crédit unique pour ne plus avoir à payer des intérêts.

Bien sûr une pénalité peut-être appliqué car la banque avait prévu de gagner de l’argent sur l’opération mais elle sera toujours moindre que le coût global sur rachat de crédit.

 

On vous dit qu’à partir de 65 ans c’est impossible

L’espérance de vie grandissant chaque année vous pouvez souscrire à un rachat de crédit au delà de 65 ans.

La seule condition c’est que la dernière échéance soit inférieur à votre anniversaire des 80 ans.

On vous dit que vous pouvez regrouper vos crédits suite au rejet de votre dossier à une commission de surendettement

Cette information est souvent donné par un proche qui veut votre bien.

Et bien sachez que c’est faux!

C’est pour cela qu’un dossier en commission de surendettement doit être la dernière de vos options et qu’il vaut mieux étudier la mise en place d’un regroupement de crédit avant cela.

Même si votre dossier est refusé vous serez fiché au FICP.

On vous dit qu’un regroupement de crédit vous fiche au FICP

Non au contraire!

Qu’une opération de regroupement de crédit soit acceptée ou refusé ne vous fiche pas FICP, au contraire c’est l’opération de la dernière chance avant d’être fiché.

 

 

Vos commentaires

comments

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You may use these HTML tags and attributes:

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>